Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 18:41

Communiqué de presse de Michel GUINIOTMichel-GUINIOT-copie-1

Membre du Bureau Politique

Délégue national

au Collectivités territoriales



Alors que le Conseil régional de Picardie, comme chaque année, célèbre le printemps de l’industrie, à grand coût de communication, c’est plutôt en hiver que se situe l’industrie en Picardie !

 

Le mois de mars 2013 a enregistré de multiples plans sociaux :

  • Le 1er mars, les 60 derniers salariés de l’ex-entreprise STILL à Montataire ont été licenciés.
  • Le 13 mars, les 117 salariés de Juy SA à Crépy-en-Valois ont été licenciés.
  • Le 15 mars, le 242 salariés de Merck à Eragny-sur-Epte ont reçu leur lettre de licenciement.
  • Le 27 mars, 320 employés de l’usine Goss de Montataire sont menacés par une fermeture envisagée par le propriétaire du groupe Shangai Electric.

 

Ce désastre économique s’accompagne bien sûr d’un véritable désastre social et humain dans un département où le chômage ne cesse de grimper plus vite que la moyenne régionale et nationale.

 

Les salariés de l’industrie picarde paient mois après mois un très lourd tribut à la politique ultralibérale de l’Europe et au nouvel ordre économique mondial et boursier soutenu conjointement par l’UMP et le PS.

 

Le référendum sur l’Europe demandé par Marine LE PEN et le Front National est une urgente nécessité afin de sauver les emplois des travailleurs français.

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conjoncture
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 08:33

Michel-GUINIOT-copie-1Communiqué de presse de Michel GUINIOT

Membre du Bureau Politique

Président du groupe FN

au Conseil Régional de Picardie



 

Classée en troisième position des régions les plus touchées par le chômage fin 2012, la Picardie a vu progresser de 9,30% le nombre de ses chômeurs en un an.

 

Le chômage

s'aggrave

en Picardie

Michel GUINIOT augmentation

C'est le département de l'Oise qui est le plus touché par l'aggravation du chômage avec 10,8% de progression du nombre de demandeurs d'emploi sur un an ; 9,2% pour la Somme et 7,7% pour l'Aisne.

 


La proportion de femmes sans emploi, de catégorie A, augmente de 8,1% sur un an et de 10,50% pour les hommes.

 

La proportion de femmes sans emploi, de catégorie A, augmente de 8,1% sur un an et de 10,50% pour les hommes.

 

Les plus de 50 ans sont encore les plus touchés avec +15,9% de chômeurs en un an.


 Ni les décisions prises par le gouvernement Hollande/Ayrault, ni les déclarations du ministre du redressement productif, A. Montebourg, ne pourront malheureusement pas inverser la tendance tant qu'une véritable politique nationale en faveur de l'emploi ne sera pas mise en place et que les traités européens, permettant le libre échange, l’économie ultralibérale favorisant la mondialisation et les puissances financières au détriment de l’économie et des emplois des salariés français, ne seront pas renégociés.

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conjoncture
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 11:38

Communiqué de presse de Michel GUINIOTMichel-GUINIOT-copie-1

Membre du Bureau Politique

Secrétaire Départemental

Président du groupe FN

au Conseil Régional de Picardie



Même si le pire n’est jamais sûr, l’annonce officielle, faite ce matin, par la direction de Goodyear de la fermeture de son usine d’Amiens comme seule option possible, confirme ce que redoutaient les salariés de ce site.



Après Continental, c’est Goodyear qui, au nom de la sauvegarde de la compétitivité, va, à court terme, envoyer 1.250 salariés picards à Pôle Emploi.

 

Le prétexte de la compétitivité peut-il tenir, lorsque l’on sait que Goodyear international a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de 22 milliards de dollars avec un bénéfice de 223 millions de dollars.

 

Cette décision relève, bien évidemment, de la triste réalité des licenciements boursiers, puisque les propositions scandaleuses faites aux salariés en matière d’augmentation du temps de travail, notamment durant les week-ends, et de réduction des salaires s’apparentent à un véritable chantage qui devient habituel chez les multinationales et ne pouvait être accepté.

 

Les propos de la CGT qui en mars 2009 prétendait « que tout allait bien » posent un certain nombre de questions et révèlent une fois de plus la complicité entre ce syndicat et l’ultralibéralisme.

 

Par ailleurs, on peut s’interroger sur l’action du Commissaire à la réindustrialisation, nommé en 2009 par N. Sarkozy et se demander à quoi va servir en Picardie son remplaçant, le Commissaire au redressement productif, dernier gadget de l’inénarrable ministre Montebourg !

 

Ce ministre socialiste qui agit en faveur de l’emploi en délocalisant des centres d’appels, en offrant des prêts de 100 millions d’euros au Maroc et projette d’installer des usines Renault en Turquie, plutôt qu’en Picardie !

 

Le Front National soutient les salariés dont l'emploi est mis en danger par les politiques des multinationales, la course au profit financier et boursier, l'ultralibéralisme et l'économie mondialiste qui, aujourd'hui, jettent chaque jour des milliers de Français dans la précarité et l'insécurité sociale.

 

Le Front National considère que la protection des emplois de nos concitoyens est une priorité nationale et que l’application des propositions de Marine LE PEN dans ce domaine est une véritable urgence pour la France et les ouvriers Français.

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conjoncture
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 10:44

Communiqué de presse de Michel GUINIOTMichel-GUINIOT-copie-1

Membre du Bureau Politique

Secrétaire Départemental

Président du groupe FN

au Conseil Régional de Picardie



L'existence des artisans taxis de campagne est mise en danger par l'article 44 de la loi de financement de la sécurité sociale qui prévoit la mise en œuvre d'appels d'offre pour le transport des malades assis.

 

Seuls les grands groupes de transport seront capables de répondre à ces appels d'offre et provoqueront la disparition des artisans taxis, dont le transport des malades représente jusqu'à 80% de leur chiffre d'affaires.

 

Les zones rurales, n'ayant pas de grandes gares, ni d'aéroports, plus d'administrations et de moins en moins d'entreprises susceptibles de fournir de la clientèle à cette catégorie d'artisans, les verront disparaître.

 

Pourtant ces taxis contribuent à assurer un service social et un lien entre les habitants des communes rurales et les professionnels de santé, les structures de soins, hôpitaux, cliniques, cabinets dentaires, de kinésithérapeutes, et de rééducation.

 

Une fois encore, c'est une profession indispensable à la ruralité qui va mourir, victime de la gestion comptable de la santé des Français.

 

Messieurs Hollande et Ayrault prolongent sans faiblir la politique antisociale menée précédemment par l'UMP et Sarkozy qui frappe les plus faibles, malades, personnes âgées ou sans véhicule et s'assoient sans honte sur toutes les promesses du "changement c'est maintenant" de la campagne présidentielle.

 

Si des restrictions de dépenses doivent être faites, le Front National conseille au gouvernement socialiste de regarder vers les colossales dépenses générées par l'immigration clandestine en matière de santé et notamment l'AME dont le coût pour l'année 2010 s'est élevé à 800 millions d'euros !

 

Le Front National apporte son soutien aux artisans taxis et demande au gouvernement de prendre les mesures qui s'imposent pour sauvegarder cette profession.

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conjoncture
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 07:00

Communiqué de presse de Michel GUINIOTMichel-GUINIOT-copie-1

Membre du Bureau Politique

Secrétaire Départemental

Président du groupe FN

au Conseil Régional de Picardie



Les effets collatéraux de la crise touchent maintenant directement et très durement nos voisins européens, Espagnols et Portugais dans leur vie quotidienne.

 

En Espagne, où la régionalisation des politiques publiques est extrêmement avancée, le budget de la santé, relevant des régions, devra être amputé de 7 milliards d’euros par an, pendant que se met en place la privatisation programmée des hôpitaux et des dispensaires.

 

Toujours en Espagne, ce sont 486.000 lignes de téléphones portables qui ont été interrompues en une année par les Espagnols, frappés par la récession.

 

Au Portugal, en 2012, en raison de la crise, les éleveurs de chevaux de race Lusitanienne n’ayant plus les moyens de les nourrir, à cause des coûts de l’alimentation animale, ont dû en abattre 2.800 !

 

Les Français vont malheureusement devoir vivre, demain, ce que vivent, aujourd’hui, les peuples Grec, Espagnol et Portugais.

 

Les politiciens qui avaient promis aux Français l’emploi, la prospérité, la sécurité, le progrès social grâce à l’Europe et à l’Euro, devront, un jour prochain, rendre des comptes à ceux à qui ils ont mentis et devront s’expliquer sur les politiques qu’ils ont menées et qui nous conduisent inexorablement au désastre.

 

Une fois de plus, le Front National et Marine LE PEN ont dit la vérité aux Français en réclamant pour la France la sortie de l’Euro et de l’Europe des technocrates de Bruxelles.

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conjoncture
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 11:01

Communiqué de presse de Michel GUINIOTMichel-GUINIOT-copie-1

Membre du Bureau Politique

Secrétaire Départemental

Président du groupe FN

au Conseil Régional de Picardie



Plus les mois passent, plus la situation s'aggrave.

 

A la fin du mois dernier 155.332 demandeurs d'emplois des seules catégories A, B et C étaient comptabilisés en Picardie.

 

L'augmentation du chômage depuis une année s'élève maintenant à 9% sur les trois départements Picards.

 

Ces chiffres confirment malheureusement, une fois encore, l'aggravation plus importante du chômage en Picardie qu'au niveau national, tout comme le nombre d'inscrits de longue durée qui a aussi progressé de 10,40%.

 

Le nombre de chômeurs de plus de 50 ans a augmenté de 20% en Picardie, tandis que le nombre de jeunes inscrits à Pôle Emploi, dont 41% des 18-25 ans n'ont aucun diplôme, progresse encore de 8%.

 

Par ailleurs, les offres d'emploi proposées par Pôle Emploi ont diminué de 17,7% en une année.

 

Des 3 départements Picards, c'est celui de l'Oise, le plus industrialisé, qui est le plus touché avec une hausse du chômage de 12,8% sur les douze derniers mois.

 

Cette véritable descente aux enfers que vivent des milliers de Picards et leurs familles, ne semble pas vouloir s'arrêter et encore moins s'inverser.

 

L'aggravation de la pression fiscale par l'augmentation des taxes mise en place par le gouvernement socialiste, l'absence de véritables mesures en faveur de l'emploi, vont rendre encore plus difficile la situation économique et sociale de ces Picards.

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conjoncture
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 08:14

augmentationA l'heure où l'on nous annonce une forte augmentation du chômage au niveau national avec plus de 3 millions de demandeurs d'emploi officiels, la Picardie n'est malheureusement pas en reste.

 

A la fin juillet, 152.300 Picards demandeurs d'emploi (catégorie ABC) étaient comptabilisés par le pôle emploi.

 

Durant le seul mois de juillet, l'Oise subit, une augmentation du nombre de demandeurs d'emploi de 1,8 %. Quant à l'évolution annuelle, elle laisse entrevoir une augmentation de 10,6% avec 58.106 demandeurs d'emploi.

 

Ceci alors que dans le même temps, les offres d'emploi ont diminué de 11,8% sur un an.

 

Les Français peuvent déjà constater que "le changement c'est maintenant" mais pas forcément celui qu'ils espéraient !

 

Michel GUINIOT

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conjoncture
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 13:41

http://img.over-blog.com/133x200/3/23/64/85/legislatives2012/candidats/guiniot.jpgL'AFP vient d'annoncer, hier soir, l'entrée en récession, cette année, de la Picardie.

 

Selon le cabinet d'analyses Asterès, qui publiera aujourd'hui une étude, la Picardie verra son PIB reculer de 0,1%.

 

La Picardie sera, malheureusement, la première région avec la Lorraine touchée de plein fouet par les conséquences de la mondialisation et des politiques économiques ultralibérales, menées par l'UMPS.

 

La nécessité de relever la compétitivité dans notre région devient une urgence absolue.

 

Le cabinet Asterès souligne que la récession pourrait être encore plus forte si la situation de la Grèce et de l'Espagne s'aggravait.

 

Le cabinet d'étude indique qu'une dépréciation significative de l'Euro par rapport au Dollar donnerait une bouffée d'oxygène à la Picardie.

 

Michel GUINIOT

Président du groupe FN

au Conseil Régional de Picardie

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conjoncture
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 08:56

ANPE-2-copie-1.jpgLes chiffres du chômage en Picardie s'aggravent chaque mois et ceci dans nos trois départements.

 

Les statistiques de mars denier, qui viennent d'être publiées, confirment malheureusement la tendance constatée depuis un an dans notre région.

 

Le nombre de demandeurs d'emplois en catégorie "A" a progressé de +7% dans l'Oise, +9,2% dans la Somme et +9,3% dans l'Aisne en une année.

 

En Picardie, cette aggravation atteint +8,4% et l'on compte aujourd'hui 99.511 chômeurs dans la région.

 http://idata.over-blog.com/3/23/64/85/images-diverses/Michel_GUINIOT_augmentation.gif

Le nombre de chômeurs Picards de plus de 50 ans a augmenté de +15,1% en un an.

 

Au niveau national, y compris l'outre-mer, on compte 4.582 millions de demandeurs d'emplois inscrits au pôle emploi soit 30.700 de plus en un mois.

 

Michel GUINIOT

Président du groupe FN

au Conseil Régional de Picardie

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conjoncture
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 17:28

A quelques jours du mois d'août la direction de Goodyear Amiens vient d'annoncer un quatrième plan social de grande envergure.

 

Souhaitant cesser la production destinée aux véhicules de tourisme et céder l'activité agraire au groupe Titan, ce sont 817 emplois que la direction se propose de supprimer.

 

Il ne resterait que 573 postes sur le site d'Amiens Nord.

 

Ce quatrième plan social en 5 ans, s'il est mis en œuvre, aggravera considérablement le chômage dans ce département et la situation sociale, économique et humaine des salariés et de leurs familles qui en seront victimes.

 

La Picardie, région déjà plus fortement touchée que les autres par le chômage, les délocalisations et les fermetures d'entreprises, n'avait pas besoin de cette mauvaise nouvelle.

 

Le Front National soutient les salariés dont l'emploi est mis en danger par les politiques des multinationales, la course au profit financier et boursier, l'ultralibéralisme et l'économie mondialiste qui, aujourd'hui, jettent chaque jour des milliers de Français dans la précarité et l'insécurité sociale.

 

Le Front National considère que la protection des emplois de nos concitoyens doit être une priorité nationale.

 

 
Michel GUINIOT
Membre du Bureau Politique
Président du groupe FN au Conseil Régional de Picardie
Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conjoncture

Michel GUINIOT

Noyonnais depuis 35 ans, originaire de Chauny, 56 ans, marié, 1 enfant. Artisan et commerçant durant plus de 25 ans à Noyon, je suis Conseiller Municipal de Noyon depuis 1995 et Conseiller Régional de Picardie depuis 1993.
Fonctions et Mandats :
- Conseiller Régional de Picardie
- Président du groupe FN
- Conseiller Municipal de Noyon
- Conseiller communautaire du Pays Noyonnais
- Membre du Bureau Politique du FN
- Délégué National du FN
- Secrétaire Départemental de l'Oise

Rechercher

Contactez-moi

Contactguiniot.2008@orange.fr

11, Rue de Grèce
60400 NOYON
03 44 09 02 37