Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 16:14

Les dérives budgétaires continuent !

 

Malheureusement et malgré le vote du budget 2013, le 12 avril dernier, qui aurait pu être l’occasion pour la majorité municipale de recadrer ses dérives financières, notamment en terme de dette, la santé financière de notre ville va continuer à se dégrader !

 

Pour achever cette mandature, le maire de Noyon a préféré continuer d’endetter les Noyonnais et ceci pour plusieurs générations. La dette au 31 décembre 2008 était de 13,7 millions d’euros. Elle est aujourd’hui de 21,6 millions d’euros. Cette augmentation de pratiquement 60% de la dette aura de lourdes conséquences pour les années à venir.

 

Pour résumer, depuis son arrivée, la majorité municipale a financé à crédit sur le dos des Noyonnais la folle augmentation de ses dépenses. Cette dramatique situation ne va pas pouvoir durer longtemps. 

 

Par ailleurs, on retrouve cette même situation à la Communauté de Communes où la dette a augmenté de 425%, passant de 3 millions d’euros en 2008 à 16,2 millions d’euros en 2012. Sur la même période, les dépenses de personnels ont elles aussi grimpé de 67% et le contribuable est bien évidemment encore un peu plus étranglé puisque les recettes des impôts et taxes s’élevaient à 5,3 millions d’euros en 2008 et atteindront 10,1 millions d’euros pour 2013.

 

Notre porte-monnaie va en prendre un sacré coup !

 

Michel GUINIOT
Conseiller Régional de Picardie
Conseiller Municipal de Noyon
Conseiller Communautaire du Pays Noyonnais
http://guiniot.over-blog.com
www.fn-picardie.fr
Email : contact@fn-picardie.fr
11, Rue de Grèce – 60400 NOYON
Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Vivre Noyon - Tribune
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 10:35

 

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Dans les médias
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 10:28

Un an après l’anniversaire de l’élection de François Hollande à l’Élysée, il est désormais clair qu’aucun des engagements de campagne ne sera tenu :

 

  • Redresser la France ? Les déficits publics s’aggravent et la France s’enfonce dans la spirale de l’austérité et de la récession.
  • Rétablir la Justice ? Mais où est la Justice quand la hausse de la TVA Sarkozy est maintenue et quand les Français ont chaque jour le sentiment de passer après les étrangers ?
  • Redonner espoir aux nouvelles générations ? Quelle blague à l’heure où le chômage augmente en continu, où la refiscalisation des heures supplémentaires touche de plein fouet les classes moyennes !
  • Bâtir une république exemplaire ? Qu’en pensent les Cahuzac, Augier, Andrieux, Guérini, Kucheida et consorts ?

 

Si le 6 mai 2012 était celui de la grande illusion, le 6 mai 2013 sera pour l’ensemble du Front National départemental l’occasion d’investir la rue pour diffuser un tract établissant le vrai bilan de la gauche au pouvoir.

 

Ce 6 mai, dans la rue, les militants du Front National de notre département montreront que face à une gauche inepte, inutile et néfaste, seul le Front National défend les Français !

 

Cliquez ici pour télécharger le tract

Hollande-1-an-fn60.jpg

 

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Politique nationale
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 13:13

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Front National
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 08:36

Michel GUINIOT, membre du Bureau Politique et Délégué National aux collectivités locales était, mercredi 24 avril, en tournée avec Marine LE PEN en Touraine pour un déplacement sur les thèmes des prochaines élections municipales et des intercommunalités.


Vous pouvez visionner la vidéo de la conférence de presse de Marine LE PEN ci-dessous :

 

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Politique nationale
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 14:36

Conseil municipal du 12 avril 2013

Budget primitif 2013


 Monsieur le Maire, chers collègues,

 

Ce budget 2013 va être l’occasion de pouvoir retracer le bilan de votre mandature puisqu’il sera vraisemblablement le dernier ou l’avant-dernier budget présenté par votre équipe pour notre ville.

 

Pour cela j’ai pris comme élément de comparaison le budget de 2008, élément de référence puisqu’il s’agit du budget de l’année qui vous a vu arriver dans le siège où vous vous trouver aujourd’hui.

 

Malheureusement, je tiens à prévenir le conseil Municipal, mais ce bilan, cet état des lieux de votre mandature n’est véritablement pas brillant. D’ailleurs, tout comme le rapport de la chambre régionale des comptes concernant la gestion de la CCPN.

 

Commençons par les ratios :

Dépenses fonctionnement

En 2008, les dépenses de fonctionnement étaient de 1.049 € par habitant. Elles ont donc progressé de plus de 250€ par habitant (+24%) passant de 1.049 € à 1.305 €. Malgré vos sempiternelles incantations, souhaits et vœux pieux que vous formulez à chaque débat d’orientations budgétaires concernant une meilleure gestion des dépenses de l’administration, force est de constater que celles-ci ont largement augmenté depuis votre élection.

Je me souviens même de la phrase suivante, issue du DOB 2009 : « mise en place d’une politique drastique relative aux dépenses de fonctionnement ». Je n’invente rien !!!

 

Produit des impositions directes

Le produit des impositions directes a diminué de 5 € par habitant en 2008 et 2013. Bien évidement, il ne s’agit pas, ici, d’une baisse des impôts mais simplement de l’effet mécanique de la baisse du nombre d’habitants et surtout du nombre d’habitants contribuables Noyonnais mais aussi de la disparition de la taxe professionnelle !

 

En réalité, les recettes des impôts n’ont jamais été aussi bonnes puisque l’addition de la taxe d’habitation, du foncier bâti et non-bâti rapportait 5 millions d’euros en 2008 et rapporteront 7,7 millions d’euros en 2013. Le nombre de contribuables baisse mais pour les derniers, qui restent encore à Noyon, on les pressure encore un peu plus !

 

Dépenses d’équipement

Les dépenses d’équipement ont fortement augmenté. Entre 2008 et 2013, elles passent de 206€ à 742€ et sont largement supérieures à la moyenne nationale de la strate.

Cela pourrait être à votre honneur si ce n’est qu’aucun résultat positif, en termes d’attraction de nouvelles entreprises, de créations d’emplois et de lutte contre l’insécurité sociale, ne pointe le bout de son nez au bout de 6 ans.

 

Dette (+57,26%)

Quant à la dette, nous y arrivons.

 

Afin que vous n’utilisiez pas l’argument de la baisse du nombre d’habitants de notre ville et pour être le plus honnête possible, ce qui ne sera pas forcément en votre faveur, je vais d’abord comparer les montants globaux de la dette et non le ratio par habitant.

 

• Au 31 décembre 2008, la dette de la ville est de 13.729.532 € (13,7 millions).

• Au 1er janvier de cette année, elle est de 21.590.818 € (21,6 millions) !

 

En 6 ans, elle aura donc augmenté de pratiquement 60% avec 7,8 millions d’euros de dette supplémentaires…

 

En 2008, la dette par habitant était de 923 € contre 1554 € aujourd’hui.

 

Nous sommes bien loin des 1.294 euros du DOB 2013, dont j’avais allègrement dénoncé la consciencieuse présentation faite dans l’unique but de tromper le lecteur et donc les noyonnais sur l’état des finances de notre commune !

 

Conclusion

Pour mémoire, le budget de Noyon en 2008 était de 21,5 millions d’euros pour pratiquement 15.000 habitants. Cette année, vous présentez un budget primitif de 33,5 millions d’euros mais pour 13.895 habitants. L’augmentation du volume budgétaire est comparable à l’augmentation de la dette.

 

Par conséquent, on peut en déduire que vous avez donc financé l’augmentation de dépenses à crédit depuis 6 ans, ceci malgré, il faut aussi le rappeler, une augmentation moyenne de 42% du taux des trois taxes rapportant une recette supplémentaire de 2,7 millions d’euros.

 

Évidemment, comme cette situation ne peut plus perdurer vous faites donc appel à des partenariats public/privé dont les conséquences et dérives financières seront très lourdes pour les années à venir.

 

Dans sa globalité votre proposition de budget ne freinera pas mes inquiétudes, ni celles des noyonnais, puisque les dérives vont continuer, même s’amplifier.

 

Déjà l’an passé, en prévision des prochaines échéances municipales, alors que le nombre d’habitants et donc de contribuables diminuait, vous ne réduisiez pas la voilure. Rien que pour 2012 vous avez mobilisé pratiquement 4,5 millions d’euros d’emprunt.

 

Compte-tenu des remous dus à la situation financière de la ville et surtout de sa dette, vous prévoyez d’emprunter un peu moins de 3 millions pour cette nouvelle année afin de boucler votre budget.

 

Monsieur le Maire, laissez moi vous rappeler un extrait de mon intervention lors du précédent budget, consacré à la dette :

« Je suis certain qu’à ce rythme vous serez, d’ici la fin de votre mandat, parvenu à faire mieux que celui qui pourrait s’apparenter à votre nouveau mentor en la matière ».

 

Je parlai, à l’époque, de Nicolas Sarkozy qui, comme vous, a réussi l’impossible en augmentant la dette de 60%, passant de 1.000 milliards en début de mandat à 1.600 milliards à la fin de son quinquennat.

 

Eh bien, vous voyez, à la fin de votre mandat vous aurez réussi au moins une chose : avoir encore plus endetté les noyonnais que Sarkozy !

 

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Noyon
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 18:41

Communiqué de presse de Michel GUINIOTMichel-GUINIOT-copie-1

Membre du Bureau Politique

Délégue national

au Collectivités territoriales



Alors que le Conseil régional de Picardie, comme chaque année, célèbre le printemps de l’industrie, à grand coût de communication, c’est plutôt en hiver que se situe l’industrie en Picardie !

 

Le mois de mars 2013 a enregistré de multiples plans sociaux :

  • Le 1er mars, les 60 derniers salariés de l’ex-entreprise STILL à Montataire ont été licenciés.
  • Le 13 mars, les 117 salariés de Juy SA à Crépy-en-Valois ont été licenciés.
  • Le 15 mars, le 242 salariés de Merck à Eragny-sur-Epte ont reçu leur lettre de licenciement.
  • Le 27 mars, 320 employés de l’usine Goss de Montataire sont menacés par une fermeture envisagée par le propriétaire du groupe Shangai Electric.

 

Ce désastre économique s’accompagne bien sûr d’un véritable désastre social et humain dans un département où le chômage ne cesse de grimper plus vite que la moyenne régionale et nationale.

 

Les salariés de l’industrie picarde paient mois après mois un très lourd tribut à la politique ultralibérale de l’Europe et au nouvel ordre économique mondial et boursier soutenu conjointement par l’UMP et le PS.

 

Le référendum sur l’Europe demandé par Marine LE PEN et le Front National est une urgente nécessité afin de sauver les emplois des travailleurs français.

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conjoncture
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 09:42

Communiqué de presse de Michel GUINIOTMichel-GUINIOT-copie-1

Membre du Bureau Politique

Délégue national

au Collectivités territoriales



Le rapport de la mission confiée, en septembre dernier, au Conseil Général de l’environnement et à l’Inspection Générale des Finances, relative à la faisabilité du fameux canal Seine/ Nord Europe, a été rendu cette semaine.

 

Ce rapport est clair et sans appel.

 

Il met en lumière la mauvaise conduite de ce dossier par Voies Navigables de France, mais aussi les dissimulations et les mensonges répétés par ceux qui ont essayé de tirer profit politiquement et électoralement de ce projet qui n’avait aucune chance d’aboutir à cause de son coût de construction et d’une impossible rentabilité.

 

Le coût pharaonique de ce projet s’élèverait, aujourd’hui à 7 milliards d’euros alors que les estimations fantaisistes de VNF se basaient sur 4 milliards d’euros en 2009 et 5,9 milliards d’euros plus récemment et prenaient en compte un taux annuel de croissance économique de 1,9% et la surestimation des recettes de péages.

 

Ce rapport est donc l'acte officiel de décès de ce grand projet fluvial qui a déjà coûté très cher aux contribuables Français. Les élus UMPS coupables de cette indigne manipulation politique de grande envergure devront rendre des comptes à ceux qu'ils ont volontairement trompés.

 

Le Président de VNF, A. Gest, ancien député UMP, porte une très lourde responsabilité dans cette affaire.

 

Les élus du Front National réclament sa démission immédiate de la présidence de VNF qu'il aurait déjà dû donner s'il avait un peu d'honneur.

Repost 0
Published by Michel GUINIOT
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 11:48

Communiqué de presse de Michel GUINIOTMichel-GUINIOT-copie-1

Membre du Bureau Politique

Délégue national

au Collectivités territoriales



 

Avec 26,58% des suffrages exprimés, Florence ITALIANI s’est qualifiée pour le second tour de l’élection législative partielle face au sortant J-F. Mancel.

 

La candidate du PS, S. Houssin, n’ayant réuni que 21,37% a été éliminée au premier tour.

 

Cette élection révèle le désaveu des Français pour la politique du gouvernement PS de François Hollande ainsi que le rejet de l’UMP puisque pratiquement 60% des électeurs de la deuxième circonscription de l’Oise ont voté contre l’ami de N. Sarkozy.

 

20130225 conf de presse beauvais

Florence ITALIANI est arrivée en tête ou en seconde position dans 133 communes sur 175 que composent la circonscription. Elle réalise son meilleur score au Hamel avec plus de 70% et obtient plus de 25% dans 108 communes.

 

Ces résultats sont très encourageants pour le second tour de cette élection.

 

Nous appelons dès maintenant à la mobilisation de tous pour que, dimanche 24 mars prochain, les électeurs de la deuxième circonscription de l’Oise puissent avoir un député du peuple qui les défende vraiment à l’Assemblée Nationale face à la politique mondialiste et européiste, responsable de la misère de millions de Français.

 

En votant pour Florence ITALIANI, ils défendront leurs emplois, leur identité, leur sécurité, leurs retraites, leurs droits et leurs libertés.

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Elections
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 17:10

Les désorientations budgétaires du maire de Noyon !

 

Comme je l’indiquais dans ma précédente tribune du mois de février, le maire de Noyon a tout tenté, lors du dernier Conseil Municipal pour dissimuler aux élus et aux Noyonnais, la situation dramatique de l’endettement de notre ville.

 

Alors que j’ai été le premier à alerter les Noyonnais, début 2011, sur la sérieuse dégradation des finances de notre ville et ayant été, encore une fois, le premier et le seul, le 15 février dernier, lors du débat des orientations budgétaires, à dénoncer la manœuvre du maire tendant à cacher la réalité aux Noyonnnais sur l’endettement colossal qui pèse sur les contribuables, une partie de la presse locale n’a malheureusement pas repris mes propos révélant cet état de fait.

 

Je vous invite donc à consulter mon intervention faite lors du conseil Municipal du 15 février sur mon blog : http://guiniot.over-blog.com.

 

Le 29 mars prochain, devrait se dérouler le vote du budget 2013 de la commune, je défendrai une fois encore les intérêts des contribuables.

 

Michel GUINIOT
Conseiller Régional de Picardie
Conseiller Municipal de Noyon
Conseiller Communautaire du Pays Noyonnais
http://guiniot.over-blog.com
www.fn-picardie.fr
Email : contact@fn-picardie.fr
11, Rue de Grèce – 60400 NOYON
Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Vivre Noyon - Tribune

Michel GUINIOT

Noyonnais depuis 35 ans, originaire de Chauny, 56 ans, marié, 1 enfant. Artisan et commerçant durant plus de 25 ans à Noyon, je suis Conseiller Municipal de Noyon depuis 1995 et Conseiller Régional de Picardie depuis 1993.
Fonctions et Mandats :
- Conseiller Régional de Picardie
- Président du groupe FN
- Conseiller Municipal de Noyon
- Conseiller communautaire du Pays Noyonnais
- Membre du Bureau Politique du FN
- Délégué National du FN
- Secrétaire Départemental de l'Oise

Rechercher

Contactez-moi

Contactguiniot.2008@orange.fr

11, Rue de Grèce
60400 NOYON
03 44 09 02 37