Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 09:42

audepageweb.jpg

Conseil municipal du 5 avril 2014

élection du maire de Noyon

 

Déclaration de Michel GUINIOT

Conseiller municipal et communautaire de Noyon

Conseiller régional de Picardie

 

Monsieur le Maire,


Élu républicain, j’ai toujours respecté la démocratie.


Même si parfois les moyens des uns et des autres ne sont pas tout à fait les mêmes pour obtenir les suffrages des électeurs et ceci avant l’élection, pendant la campagne électorale, avant le 1er tour et encore un peu plus entre les deux tours.


Vous avez-vous-même déclaré avoir été cherché vos électeurs, pour obtenir une victoire, très relative, dans les quartiers. En clair : Mont St Siméon, Beauséjour, St Blaise et réservoirs.


Aujourd’hui donc ce sont ces quatre quartiers qui font l’élection du maire de Noyon.


C’est vrai aussi, après avoir été vérifié les cahiers d’émargement des deux tours, que certains Noyonnais, nombreux, ont été incités à aller voter pour vous au second tour, c’est le clientélisme électoral que vous avez mis en place, mais aussi le vote communautariste.


C’est vrai aussi que des centaines de Noyonnais, plus de 42% au 1er tour et encore 37% au 2nd tour qui se plaignent à longueur d’année de votre action, de celle de votre gouvernement et de votre Président, n’ont pas fait l’effort d’aller voter, en croyant protester ces électeurs vous ont renforcé.

Si le vote était obligatoire la situation ne serait pas la même aujourd’hui.


Vous n’avez été élu que par 25% des électeurs Noyonnais et 43% des votants.


Vous devez tenir compte de cette réalité : 62,16% des électeurs du 1er tour n’ont pas voulu de vous et 58% des votants n’ont pas voulu de vous au 2nd tour.


C’est donc l’opposition qui est majoritaire à Noyon.


Vous pouvez remercier votre frère. Son entêtement et le refus opposé à mes propositions de rapprochement, faites depuis juillet 2013 et réitérées quatre fois, viennent de vous offrir pour six ans de plus la mairie de Noyon.


Notre groupe est le grand gagnant de cette élection, puisque nous gagnons deux élus et que vous en perdez un, ainsi que l’UMP qui en perd un aussi.


Notre groupe siègera donc dans l’opposition résolument dans l’opposition et même triplement dans l’opposition puisque si j’étais seul lors du précédent mandat et que nous sommes trois aujourd’hui.


Nous serons, comme d’habitude, la seule et véritable force de résistance à votre appétit fiscal et à vos dépenses colossales, mais aussi une force de proposition, une opposition constructive. Nous aurons à cœur de défendre bec et ongles les propositions que nous avons faites durant la campagne et nous représenterons dignement, vaillamment et fidèlement les 30% d’électeurs qui ont fait le choix de la liste Noyon Bleu Marine.


Pour le cas où votre mandat serait remis en cause et raccourci nous souhaitons dirent aux Noyonnais que nous sommes prêts à rejouer le match et que nous serons bien présents si ce cas se présentait.


En attendant, nous allons nous mettre au travail pour les Noyonnais et nous souhaitons bonne chance à Noyon !

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Noyon
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 22:10

tract-pour-site-copie-1.gif

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Noyon
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 17:56

Candidat copieur :

Candidat falot, sans imagination, a repris intégralement un certain nombre de formules et de propos de Michel GUINIOT au fil de la distribution des documents de campagne, diffusés par la liste Noyon Bleu Marine.

Le roi du copié-collé

 

Candidat de fermeture :

Il ose parler d’ouverture ! Il est le candidat de la fermeture qui méprise et rejette les électeurs du Front National !

 

Candidat sans envergure :

Il n’a aucune vue politique et stratégique pour Noyon, il sera incapable de diriger Noyon. La venue de F-M. Gonnot en 2008 a démontré que l’UMP ne voulait pas lui confier la direction de la mairie.

Ni l’ex-député, ni le sénateur-maire de Compiègne, ni aucun responsable national de l’UMP n’est venu le soutenir.

Il est le candidat looser de transition afin de faire disparaître les vieilles branches de l’UMP locale !

 

Candidat peureux :

Il refuse d’affronter ses adversaires car il est incapable d’argumenter. Un candidat peureux ne fera jamais un maire courageux !

 

Candidat du passé :

Maire-adjoint durant 13 ans, il est comptable du bilan de la précédente majorité, elle aussi accrochée par la chambre régionale des comptes.

Sa gestion a entraîné le déclin sécuritaire, économique, social et identitaire de Noyon !

 

Candidat sectaire :

Durant ses deux mandats, l’opposition a été maltraitée. Petit-chef de clan, il n’est pas un démocrate !

 

Candidat menteur :

Il n’est pour rien dans la rénovation urbaine de la ZUP. Elle a été financée principalement par l’Etat et le Conseil régional sur des programmes nationaux.

Son bilan en matière de travaux est catastrophique :

- Rue de Paris refaite 3 fois !

- Échec du carrefour de la république !

- Station d’épuration à 9 millions d’euros que l’on paiera de 2007 à 2022 !

 

Élu d’opposition minable :

Ses interventions sont du niveau zéro et ne concernent que des petits points de détail.

A la communauté de communes, il vote tout ce que son frère demande ou il ne vient pas pour ne pas s’opposer à lui.

C’est vrai qu’il touche 300 euros par mois comme délégué de la CCPN au SMVO : le plat de lentilles, offert par son frère !

 

Faire pire que ce piètre élu semble totalement impossible !

 

Sans hésitation, dimanche TAPEZ 2 :

Michel GUINIOT – Noyon Bleu Marine

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Noyon
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 15:58

matraque-fiscal.jpgLe maire de Noyon nous accuse de mentir au sujet de la forte augmentation des taux d'imposition communale que nous avons dénoncée dans un de nos documents de campagne et tente de décrédibiliser les chiffres que nous avons utilisés et qui proviennent du ministère de l’Intérieur !

 

- Taxe d’habitation : +42,29%

- Foncier bâti : +42,24%

- Foncier non bâti : +42,24%

 

Patrick Deguise, utilise un prétexte fallacieux et manipule les chiffres pour tenter de dissimuler la triste réalité de son bilan en matière fiscale.

 

En effet, il tente de faire croire aux Noyonnais que les impôts n’auraient augmentés que de 4,7% en additionnant le taux de la taxe foncière communale et intercommunale sur le bâti !

 

Bien évidemment, il ne prend pour exemple qu’une seule des trois taxes levées par la commune.

 

En additionnant les taux des deux structures, communale et intercommunale, le résultat pour P. Deguise est encore plus cinglant :

- Taxe d’habitation communale et intercommunale : +55,20%

- Foncier bâti : +4,71%

- Foncier non bâti : + 70,06%

 

P. Deguise, oublie aussi de parler de la taxe sur les ordures ménagères dont le taux a augmenté de 603% en 6 ans.

Pour un contribuable qui payait 35 euros de taxe sur les ordures ménagères en 2008, le même contribuable payent 244 euros en 2013 !

 

Il tente aussi de se défendre concernant l’augmentation de la dette de la CCPN en arguant d’un stock d’emprunts relatif au rachat de bâtiments industriels qui aurait permis de sauver 250 emplois alors que des milliers d’autres ont été détruits. Il ne parle pas, notamment, du coût du rachat en 2009 des locaux d’Intersnack, non repris à ce jour, et dont la communauté de communes va devoir rembourser l’intégralité du prêt : 2,8 millions d’euros !

 

Afin de se faire réélire, il est prêt à tout :

dissimuler la vérité ou la pervertir !

 

Vous ne pouvez plus lui faire confiance,

il vous a menti et continuera de le faire !

 

Dimanche, pour Noyon, TAPEZ 2 :

Michel GUINIOT - Noyon Bleu Marine

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Noyon
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 19:19

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Noyon
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 22:00

tapez2-site.gif

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Noyon
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 16:36
Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Noyon
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 12:03

Mercredi 19 mars denier, le Courrier Picard organisait un débat m’opposant au maire sortant PS, P. Deguise. Son frère, G. Deguise ayant refusé courageusement… d’y participer.

 

L’intégralité des propos tenus n’a pas été retranscrite ce jour dans les colonnes du quotidien régional. La rédaction du Courrier Picard ayant sélectionné unilatéralement certains passages qui comportent encore quelques erreurs qui n’ont pas été rectifiées.

 

Le ciseau du censeur a supprimé beaucoup de propos qui rétablissaient la vérité sur la gestion faite par le maire sortant P. Deguise.

 

Un exemple, les extraits où je dénonce notamment le doublement des indemnités du maire sortant et de ses Vice-présidents au sein de la communauté de communes.

 

Vous pourrez vous faire une idée plus juste du débat en l’écoutant (lecteur ci-dessous) :

 

 

photo1

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Noyon
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 18:17

J’ai écrit dans un de mes documents de propagande électorale que les festivités du 13 juillet avec Hélène Ségara et le feu d’artifice avaient coûté 85.000 euros.

 

P. Deguise indique que le cachet d’Hélène Ségara était de 33.000 euros tout compris.
Le roi de l’enfumage parle du cachet mais pas du reste de la journée du 13 juillet 2013 :

  • Pot aux associations,
  • Pot avec brioche à la population au stade,
  • Groupe folklorique,
  • Défilé aux lampions,
  • Prestation des futurs talents avec présentateur,
  • Personnel de la Croix Rouge,
  • Surveillance par société privée de gardiennage et par la Police municipale,
  • Présence de plusieurs ambulances,
  • Communication (affiches, radio, télévision Picardie et Nord-Pas-de-Calais),
  • Prestation d’Hélène Ségara,
  • Hébergement à l’hôtel et repas pour les membres de l’orchestre et le personnel accompagnant,
  • Repas pour les organisateurs (salle Jean Bouin),
  • Location d’un camping-car,
  • Prestation d’une coiffeuse pour la chanteuse,
  • Feu d’artifice (entre 9.000 et 11.000 euros),
  • Heures supplémentaires du personnel communal (Police municipale, services transport et électricité).

 

N’en déplaise au roi de l’enfumage, la journée du 13 juillet ne s’arrête donc pas au seul cachet d’Hélène Ségara et n’a donc pas coûté seulement 33.000 euros !

 

Michel GUINIOT
Conseiller municipal de Noyon
Conseiller régional de Picardie

 

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Noyon
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 17:54

 Dimanche 23 mars, TAPEZ 2 !

La dette du Conseil général, dont P. Deguise est Vice-président, a augmenté de 188,99% depuis 2008 et s’élevait à 459 millions d’euros, fin 2013.
 dette-ccpn1

 dette-noyon1

La dette de Noyon, fin 2013, s’élève à 23.122.005 €,

soit 10 millions d’euros de plus qu’en 2008.

 

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Noyon

Michel GUINIOT

Noyonnais depuis 35 ans, originaire de Chauny, 56 ans, marié, 1 enfant. Artisan et commerçant durant plus de 25 ans à Noyon, je suis Conseiller Municipal de Noyon depuis 1995 et Conseiller Régional de Picardie depuis 1993.
Fonctions et Mandats :
- Conseiller Régional de Picardie
- Président du groupe FN
- Conseiller Municipal de Noyon
- Conseiller communautaire du Pays Noyonnais
- Membre du Bureau Politique du FN
- Délégué National du FN
- Secrétaire Départemental de l'Oise

Rechercher

Contactez-moi

Contactguiniot.2008@orange.fr

11, Rue de Grèce
60400 NOYON
03 44 09 02 37