Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 08:10
Michel-GUINIOT-copie-1

Michel GUINIOT

Membre du Bureau Politique

Secrétaire départemental

Président du groupe FN

au Conseil Régional de Picardie

 

vous invite à la


flamme.jpg

 

Soirée “Beaujolais nouveau”
Mercredi 21 novembre 2012 - 20H00

 

vin

 avec

Gilbert

COLLARD
Député au Parlement Français
Membre de la commission des lois
Secrétaire Général du RBM
Avocat au barreau de Marseille
Chevalier des arts et des lettres

Gilbert-COLLARD

 

PAF : 12€. Le nombre de places est limité.

Réservation obligatoire avant le 15/11/2012.
Renseignements au 03 44 09 02 37

Fax : 03 44 44 22 45 - email : fn60@wanadoo.fr

 

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Divers
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 15:29

GUINIOT-Michel-2012-web.jpgCommuniqué de Michel GUINIOT

Président du groupe FN au Conseil Régional de Picardie

Conseiller Municipal et Communautaire de Noyon

Membre du Bureau Politique du FN

Secrétaire Départemental

 

 

Récemment les gendarmes de Noyon ont procédé à 8 interpellations dans le quartier de Beauséjour afin de démanteler un réseau de trafic de résine de cannabis.

 

L'origine de l'approvisionnement de ces trafiquants n'a pu être identifiée. Aucun échantillon de stupéfiant, ni même de somme d'argent liquide n'ont pu être trouvés.

 

Ces interpellations sont intervenues alors que depuis un certain temps des habitants du quartier subissent des intimidations quotidiennes de dealers. Une Noyonnaise a déclaré, que le jour de l'intervention de la gendarmerie, elle aurait vu les "vrais" trafiquants (leurs chefs) repasser l'après-midi même, "eux, ils sont toujours dehors" et d'ajouter :"il n'y pas que de la drogue, mais aussi des armes". seringue.jpg

 

Contrairement à ce qu'affirme le maire PS de Noyon, le trafic de drogue est de plus en plus présent dans les quartiers de la ville.

 

Michel GUINIOT demande pourquoi la majorité socialiste de Noyon n'a pas fait installer en priorité un réseau de vidéosurveillance dans ces quartiers pour lutter contre ce fléau ?

 

Des actions et des moyens plus importants doivent être mis en place pour combattre ces trafics qui génèrent insécurité permanente, intimidations, menaces, vols, agressions, cambriolages et violences dans nos communes.

 

Avec un membre du gouvernement qui prône la dépénalisation du cannabis et une élue écologiste de Paris qui se fait arrêter pour blanchiment d'argent venant du trafic de drogue, on peut douter de la réelle volonté à faire changer les choses en ce domaine à Noyon comme partout ailleurs !

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Insécurité
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 14:44

Michel GUINIOT logo groupe petit Lors de la session du Conseil Régional de Picardie du 25 octobre dernier, des dossiers d'admissions en non-valeur étaient soumis au vote des élus.

 

Un de ces dossiers concernait la société de production cinématographique MNP Entreprise, créée en 2000 par Mathieu Kassovitz et fermée en février 2010 pour raison de liquidation judiciaire.

 

Cette société avait en 2008 bénéficié d'une avance remboursable du Conseil Régional de Picardie s'élevant à la bagatelle de 250.000 euros !

 

M. Kassovitz n'ayant pas remboursé cette avance, l'argent lui a été réclamé depuis 2010, sans succès, puisqu'un certificat d'irrecouvrabilité a été émis.

 

Au nom des élus du Front National, Michel GUINIOT, Président du groupe FN, a dénoncé cette affaire scandaleuse qui révèle les dérives du financement par les collectivités locales de la culture gaucho-bobo, soutenue, bien sûr, par le vote des élus de l'UMP.

 

Les élus du Front National réclament que des poursuites judiciaires à l'encontre des dirigeants de la société MNP Entreprise soient engagées, afin de récupérer ces 250.000 euros qui représentent plus de 20 années de salaire d'un smicard !

 

Michel GUINIOT

Président du groupe FN

au Conseil Régional de Picardie

Membre du Bureau Politique

Secrétaire Départemental

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conseil Régional de Picardie
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 13:37

A de multiples reprises au Conseil Municipal de Noyon, à la Communauté de communes du Pays Noyonnais, au Conseil Régional de Picardie et lors de conférences de presse, j'ai alerté, il y a déjà bien longtemps, des dangers que fait courir aux habitants du Noyonnais, la disparition de certains services de l'Hôpital de Noyon ou à terme la fermeture totale de cet établissement.

 

Récemment, j'ai déclaré que les femmes enceintes devraient se préparer à accoucher dans l'ambulance qui les emmènerait à Compiègne.

 

Le dramatique décès d'un nouveau né sur l'autoroute de Brive en fin de semaine dernière à cause de la fermeture de la maternité de Figeac dans le Lot, illustre de manière atroce les propos que j'ai tenus, et on peut craindre que des faits similaires se produisent ici.

 

La loi Bachelot en renforçant les pouvoirs des Agences Régionales de la Santé et la disparition des hôpitaux de proximité, a mis les populations des zones rurales dans une situation sanitaire intenable. Et, hélas, le gouvernement Hollande n’a, ni dans son programme ni dans ses dispositions prioritaires, rétabli les structures d’urgences de proximité.

 

Il y a donc fort à craindre que les amis du gouvernement socialiste de M. Deguise ne fassent rien de plus pour l'hôpital de Noyon.

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Noyon
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 10:21
Session du 25 octobre 2012

Examen de la Décision Modificative n°1

 

Michel GUINIOT logo groupe petit Monsieur le Président, Chers Collègues,

 

Cette décision modificative ne va pas foncièrement modifier la vie des Picards au regard de ce qu'elle comporte.

 

On peut simplement relever qu'il s'agit surtout d'écritures vous permettant de diminuer de 2% le budget régional notamment sur l'action économique ce qui est regrettable mais surtout de continuer à alimenter les dispositifs régionaux dans l'attente du vote du budget 2013 qui n'interviendra pas au mois de décembre mais en février prochain.

 

Nous verrons pourquoi un peu plus tard.

 

Monsieur le Président, le 16 décembre dernier, lors du vote du budget, j'avais dénoncé votre tentative de faire croire aux Picards à une baisse de l'endettement de notre collectivité.

 

Déjà, convaincu, en décembre dernier, que la dette continuerait à grossir à vue d'œil, nous en avons la preuve, aujourd'hui, puisque l'endettement par habitant atteint un nouveau record avec 313,88 €.

 

Monsieur le Président, vous savez, comme moi, que les recettes, les revenus de nos collectivités ne sont pas extensibles à l'infini, pas plus que ceux des Picards que votre gouvernement pressure, à l'exemple de Sarkozy, encore un peu plus par la multiplication des taxes. Même la bière n'échappe pas à l'appétit fiscal du PS.

 

Nous attendons, d'ailleurs, avec une grande impatience le budget primitif 2013 qui risque d'être plein de surprises au regard des déclarations du Président de la République, lors la grand messe du Sénat, et qui a annoncé que les collectivités locales seront elles aussi mises à contribution pour le redressement des finances publiques.

 

Nous connaissons, maintenant depuis 2004 la gestion socialiste dans les régions, qui pourrait se résumer par 3 formules, non pas magiques mais plutôt maléfiques :

- dépenser sans compter

- emprunter sans calculer

- s'endetter sans s’arrêter

 

Nous avons donc beaucoup d'inquiétudes et craignons de voir comment tout cela va se traduire.

 

Je peux et je dois, M. le Président, vous donner quelques exemples d'économies réalisables sans trop de difficultés et qui ne feront pas défaut aux Picards, afin de répondre à la demande du Président de la République.

 

Vous pourriez supprimer les crédits alloués à la coopération internationale et les nombreux et coûteux voyages qu'elle entraîne notamment au soleil de l'Afrique ; faire une sélection bien plus précise et réaliste dans la pseudo culture bobo-gaucho que vous financez, inspirée et dirigée par notre collègue Reuters ; abroger les emplois non productifs mais solidaires et secrets, chasse gardée de Mme la Sénatrice, etc, etc,...

 

Des centaines d'autres exemples de suppressions pourraient être salutaires pour les finances de notre collectivité comme pour celles des contribuables.

 

LaVoixEstLibreFrance3Picardie

 

Malheureusement avec la gauche et ceux qui votent presque toutes vos dérives, vos complices de l'UMP, les Picards peuvent déjà méditer les mots de Michel Audiard : "Le jour est proche où nous n'aurons plus que l'impôt sur les os".

 

Nous le voyons bien depuis quelques mois, plus précisément depuis mai dernier, le Conseil Régional de Picardie vit à l'heure de la Rue Solferino et au tempo du gouvernement Hollande ; et cela va s'accélérer sérieusement dans les semaines qui viennent tant sur le fond que sur la forme.

 

Les élus du Conseil Régional de Picardie subissent même pour leurs réunions l'agenda du PS, puisque nous sommes réunis aujourd'hui, jeudi 25 octobre alors que le jour habituel de réunion de notre assemblée plénière est le vendredi. Pourquoi ? Parce que demain, et pour 3 jours, se tient le congrès du Parti Socialiste à Toulouse et ceci afin que vos élus n'enregistrent pas d'absence !

 

On pourrait le comprendre à condition que vous en fassiez autant lorsque les membres des autres formations politiques se trouvent dans la même situation.

 

Mais revenons à notre région. Le plus étonnant c'est aussi le changement de dates, pour l'examen et le vote du budget primitif 2013, qui aura lieu en février prochain et non plus en décembre comme cela se fait depuis des lustres.

 

Changement de dates, très certainement dû à l'attente des nouvelles directives de la nouvelle direction du PS et du gouvernement qui dirige ce pays comme un bateau ivre, qui va de couacs en couacs et déçoit chaque jour un peu plus les Français.

 

En attendant le mois de février, nous voterons contre votre décision modificative, pour être en accord avec notre position de vote sur le budget primitif, puisque celle-ci ne modifie malheureusement pas vos politiques d'un iota.

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conseil Régional de Picardie
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 10:19
Michel GUINIOT logo groupe petit Session - Commission 4

 

Rapport n°0-1 - Objet : admissions en non-valeur

 

 

Monsieur le Président, chers collègues,

 

Tout d'abord, une petite remarque, évitez nous dans la rédaction de ce genre de dossier la sempiternelle formule : "cette procédure ne fait pas obstacle à un recouvrement ultérieur dans l'hypothèse où le débiteur reviendrait à meilleure fortune", car à part le loto ou le tiercé il n'y a aucune chance que cela arrive !

 

Ces dossiers de non remboursement de l'argent public sont de plus en plus nombreux et coûtent de plus en plus chers aux Picards qui paient des impôts.

 

Nous vous avons, à plusieurs reprises, alerté sur l'amplification des sommes que l'on jette par la fenêtre, mais qui profitent bien aux bénéficiaires des prêts ou subventions accordés peut-être avec beaucoup trop de légèreté.

 

Le montant des admissions en non-valeur datant d'avant votre arrivée à la gouvernance de la région représente 53.220,50 €, soit 1,52%, du total des admissions, contre 3.445.981,89 € après 2005.

 

Ces chiffres prouvent ce que je viens de vous dire.

 

salon guiniot

 

Aujourd'hui, nous allons donc nous assoir sur 3.500.000 euros, qui contrairement à ce qui est écrit en page 1 du dossier ne concernent pas seulement les très petites entreprises.

 

Par exemple :

 

- Les 3 ristournes faites à la manufacture Française de siège, dont le fondateur est le grand-père de Laurence Parisot, Président du MEDEF, s'élèvent à plus de 1.091.828,21 € et représentent 31,20 % de la totalité des admissions en non-valeur.

 

- 250.000 euros, attribués en 2010, à MNP entreprise, société de production cinématographique, fermée en février 2010, par un certain Mathieu Kassovitz, dont le dernier film à 12,8 millions d'euros figure dans le TOP 20 des navets de l'année.

 

Connu pour ses grandes déclarations sur la théorie du complot du 11 septembre ou plus récemment sur l'affaire Merah ou bien encore pour avoir traité la France de "Pays de collabo néo-fasciste" ou avoir déclaré, en janvier 2012 "j'encule le cinéma français. Allez-vous faire baiser avec vos films de merdre".

 

Et bien il n'y a pas que le cinéma qu'il aura sodomisé mais les Picards aussi et à hauteur de 250.000 euros.

 

D'ailleurs, à ce rythme là, on ne va plus pouvoir s'asseoir.

 

- 100.000 euros pour la SARL Dubelec, ayant déjà obtenu un prêt à taux zéro pour Somme Initiative et 9.000 euros du Conseil Régional pour 3 CDI en 2007, lauréat du 4ème concours d'entreprise zones franches urbaines, qui comme le disait M. Dubelec "ca ouvre pas mal de portes. Tous les élus locaux ont entendu parler de Dubelec. C'est émouvant car je n'ai que 27 ans !".

 

Aujourd'hui, c'est le contribuable qui est ému de perdre 100.000 euros.

 

- Et puis pêle-mêle les dossiers d'emplois solidaires, de soutien à la création artistique qui ne vont pas au bon bénéficiaire, d'institut de formation dont le dirigeant a défrayé la chronique il y a 15 jours, d'association pour les semaines de l'environnement, pour l'insertion.

 

Voilà c'est ainsi que l'on jette l'argent public par la fenêtre.

 

C'est absolument scandaleux.

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conseil Régional de Picardie
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 09:03

Les habitants de Noyon et les touristes qui viennent découvrir notre ville pourront bientôt se procurer un nouveau guide très utile.

 

En effet, la municipalité va diffuser, un document qui donnera les réponses aux différentes situations auxquelles le public peut être confronté quotidiennement en matière d’insécurité dans une ville où, paraît-il, il n’y a plus d’insécurité !

 

Il sera expliqué dans ce guide ce que l’on doit faire lorsqu’on se fait agresser en pleine rue, lorsqu’on est victime d’un vol de voiture ou d’un cambriolage ou comment éviter un vol à la portière.

 

La diffusion de ce guide révèle bien la réalité de la situation du Noyonnais en matière d’insécurité et contredit ceux qui se gargarisent d’une prétendue baisse de l’insécurité.

 

Les dernières affaires de trafic de drogue à grande échelle de Beauséjour, révélées par la presse locale, tout comme la hausse officielle des cambriolages, des incendies de biens, l’aggravation des violences, l’utilisation d’armes, le nombre de mineurs impliqués et les mariages folkloriques qui bloquent le centre ville, démontrent bien qu’à Noyon c’est toujours le Far West !

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Vivre Noyon - Tribune
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 12:48

Dimanche dernier, dans le quartier des Sables à Clermont, a eu lieu un accident de la circulation, mettant en cause une Peugeot 206 et une Porsche Panamera Turbo, louée pour un mariage par un groupe de jeunes. Alors que les dépanneurs et les pompiers sont en train d'intervenir, une bagarre éclate.

 

Les forces de l'ordre interviennent et tentent de séparer les individus mais se retrouvent rapidement débordées.

 

Afin de disperser l'attroupement qui s'est formé, un gendarme fait alors usage d'une bombe lacrymogène. En réponse, des projectiles et des insultes fusent contre les forces de l'ordre et une vingtaine de jeunes tenteront de s'en prendre au gendarme à l'origine du jet de gaz.

 

Ce dernier, reculant face à la vingtaine de jeunes, n'aura d'autre choix que celui d'utiliser une nouvelle fois sa bombe lacrymogène en attendant du renfort.

 

Cet affrontement n'a donné lieu à aucune interpellation, certainement pour ne pas mécontenter les fêtards.

 

Le Front National réclame des sanctions sévères contre les auteurs de menaces ou d'agressions envers les personnes dépositaires de l'autorité publique dans l'exercice de leurs fonctions.

 

Le Front National demande au gouvernement de donner les moyens aux forces de l'ordre d'exercer pleinement leurs missions.

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Insécurité
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 08:18

2012-10-09-MLP-l-Etoile-2.jpgMarine LE PEN s'est rendue mardi 9 octobre 2012 à l'Etoile, petite commune de la Somme, qui lors du référendum sur la constitution européenne, avait voté pour le NON à pratiquement 85%.

 

Michel GUINIOT, membre du Bureau Politique et Président du groupe FN au Conseil Régional de Picardie et Franck BRIFFAUT, Conseiller Régional, étaient présents lors de cette visite de Marine LE PEN dans notre région.

 

Ce déplacement en Picardie a été effectué dans le cadre du vote, le même jour, par l'Assemblée Nationale d'une loi autorisant la ratification du traité budgétaire européen, traité2012-10-09-MLP-l-ETOILE-1.jpg privant de liberté le peuple Français et mettant en place une politique d'austérité sans précédent au profit du sauvetage des banques sans que les Français n'aient été consultés.

 

Marine LE PEN a posté, depuis le bureau de Poste de cette petite commune, des cartes destinées à François Hollande et réclamant l'organisation d'un référendum.


Marine Le Pen envoie des cartes postales contre... par BFMTV
Lien vers l'article du Courrier Picard
Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Politique nationale
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 13:01

2012-09-27-congres-des-pompiers1.jpgMichel GUINIOT, Membre du Bureau Politique, Président du groupe Front National au Conseil Régional de Picardie, et André FOUCHARD, Conseiller Régional de Picardie, se sont rendus au 19ème congrès national des Sapeurs Pompiers qui se tenait cette année à Amiens.

 

A cette occasion, les représentants du FN ont pu rappeler l'attachement du mouvement présidé par Marine LE PEN à ce service public qui repose essentiellement sur le volontariat.2012-09-27-congres-des-pompiers2.jpg 

 

La France compte 248.300 pompiers, dont 184.200 volontaires, soit 79% de ce corps. 

 

Ce modèle français de volontariat, récemment mis en danger par une directive européenne, permet pourtant de maintenir un service public de proximité actuellement financé par les Conseils Généraux à hauteur de 57% et par les communes pour 43%.

 

Ce service de secours et d'assistance aux populations doit être maintenu dans les zones urbaines et encore plus dans les zones rurales où il est absolument indispensable.

 

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Divers

Michel GUINIOT

Noyonnais depuis 35 ans, originaire de Chauny, 56 ans, marié, 1 enfant. Artisan et commerçant durant plus de 25 ans à Noyon, je suis Conseiller Municipal de Noyon depuis 1995 et Conseiller Régional de Picardie depuis 1993.
Fonctions et Mandats :
- Conseiller Régional de Picardie
- Président du groupe FN
- Conseiller Municipal de Noyon
- Conseiller communautaire du Pays Noyonnais
- Membre du Bureau Politique du FN
- Délégué National du FN
- Secrétaire Départemental de l'Oise

Rechercher

Contactez-moi

Contactguiniot.2008@orange.fr

11, Rue de Grèce
60400 NOYON
03 44 09 02 37