Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 15:04

nullBudget 2012

 

Intervention de Michel GUINIOT

au nom du groupe Front National

 

Monsieur le Président, Monsieur le Président du CESER, chers collègues

 

Nous arrivons, aujourd'hui, au terme de cette bizarre semaine budgétaire.

 

Bizarre, oui, oui, j'ai dit bizarre.

 

Bizarre tout d'abord par son organisation puisque vous avez imposé des changements dans le déroulement de cette semaine qui n'ont pas renforcé, loin s'en faut, la transparence et l'information des picards sur ce que vous faites de l'argent des contribuables et sur ce que la seule et véritable opposition républicaine et démocratique, le Front National, qui a proposé pour limiter les dégâts provoqués par les hérésies socialo-communistes et les utopies écologistes.

 

En faisant voter dans la plus grande discrétion et en l'absence de toute représentation de la presse picarde hier après-midi, les amendements, que seul le FN avait déposés, vous avez réussi votre mauvais coup contre la démocratie.

 

Si le fantôme du camarade Ceausescu continue à vous inspirer, l'an prochain le débat budgétaire se tiendra certainement à huit clos, dans les sous-sols du Conseil Régional toutes lumières éteintes.

 

Cela contentera, à n'en point douter, notre collègue apprenti-président du groupe UMP, qui a déclaré hier "c'est plutôt une bonne chose que la presse ne soit pas la !".

 

Bizarre, tout autant l'attitude des représentants du pouvoir gouvernemental sarkozyste dans cette enceinte. Alors que ceux ci ont prétendu à grands coups de clairon lors de la campagne électorale des régionales pouvoir faire des millions et des millions et des millions d'euros d'économies à notre collectivité en supprimant moult dépenses socialistes. Le groupe UMP n'a proposé aucune économie.

 

Pas une seule proposition de réduction de vos dépenses par le biais d'un seul amendement !

 

C'est vrai que la posture des élus UMP est de plus en plus difficile à tenir puisqu'ils votent, avec beaucoup de constance, 98% des dossiers que la majorité multiple propose ici.

 

Ceci, comme ils l'avaient d’ailleurs fait de 2004 à 2010.

 

Rien d'étonnant à ça puisqu'ils viennent quémander en permanence auprès de vos services toujours plus d'argent pour les communes et les territoires qu'eux-mêmes dirigent. C'est vrai qu'il est de plus en plus difficile pour eux de critiquer votre gestion !

 

D'ailleurs à ce train là, je suis convaincu, qu'avant la fin du mandat, ils vous voteront votre budget rose rouge vert en criant « vive l'UMPS ! ».

 

Le groupe Front National a comme d'habitude travaillé sérieusement pour tenter de remettre un peu de bon sens dans vos délires budgétaires.

 

Nous avons présenté 53 amendements à votre budget, destinés essentiellement à réduire la gabegie, la sur-communication et les dépenses inutiles, hors compétences, utopiques et dogmatiques.

 

Ils avaient vocation à diminuer la hauteur de l'emprunt que vous allez de nouveau coller sur le dos des picards d'aujourd'hui, de leurs enfants et de leurs petits-enfants et peut-être même de leurs arrière petits-enfants.

 

Ces propositions de bon sens auraient pu permettre de redéployer et de réorienter vos plus mauvaises politiques dans l'intérêt des picards ; votre majorité, a bien sûr, voté contre.

 

Bizarre encore plus, la position des élus UMP qui ont voté avec la gauche contre les amendements faits par le Front National, alors que beaucoup de ces propositions étaient exactement les mêmes que celles qu'on a pu lire sur les documents électoraux de la liste régionale UMP de 2010 !

 

C'est donc bien vrai que l'UMP se fait élire avec le programme du Front National pour ensuite faire la politique de la gauche après les élections.

 

On comprend mieux pourquoi vous vous êtes entendus comme larrons en foire pour museler l'opposition nationale et populaire lors du vote de ce budget.

 

UMP / PS même combat ! Vive l’UMPS.

 

Relativement à l'emprunt, qui représente environ 10% du montant total de votre budget primitif, on peut craindre le pire avant la fin 2012 !

 

Car après les élections présidentielles et législatives, nous sommes convaincus qu'il prendra encore du volume et que vous ne vous contenterez pas de ces 125 millions d'euros.

 

Depuis 2005, la moyenne de vos emprunts aux budgets primitifs a été de 184 millions d'euros. Ces 125 millions d'euros ne vous suffiront pas.

 

La preuve, en 2007, vous aviez annoncé 187 millions d'euros d'emprunt au budget primitif, il vous en a fallu plus de 190 pour finir l'année.

 

En 2009, vous annonciez 189 millions et vous avez emprunté 231 millions.

 

En 2010, 193 millions et 196 millions ont été réellement empruntés.

 

Vous avez fait comme Sarkozy, la dette régionale à augmenté de 384% en 5 ans.

 

En septembre l'agence Fitch Ratings indiquait que le Conseil Régional de Picardie était parmi les 22 régions françaises, celui qui aurait le plus de mal à se désendetter, s'il y était contraint.

 

Il faudrait presque 11 années pour éteindre la dette, alors qu'à l'époque celle-ci ne s'élevait qu'à 592 millions d'euros, elle est, aujourd'hui, de 620 millions.

 

Vous comprendrez donc notre inquiétude dans le contexte de catastrophe économique, sociale et bancaire auquel nous aurons à faire face assurément en 2012.

 

En tenant compte des mises en garde et des propositions du Front National, vous auriez pu vous rendre célèbre, en devenant le premier Président de Région qui aurait dit la vérité à nos concitoyens, en proposant un véritable budget de crise, avec des économies drastiques, avec l'abandon des foutaises destinées à plaire aux gauchos-bobos, avec l'arrêt des politiques clientélistes, électoralistes et même immigrationnistes.

 

Mais c'est vrai que vouloir plaire et en même temps dire la vérité est incompatible. Car dire la vérité, en règle générale, ne plaît pas du tout. (Elia Kazan).

 

Vous avez donc choisi de plaire électoralement et d'ignorer la réalité d'aujourd'hui pour ne pas envisager la catastrophe de demain.

 

Vous resterez donc soumis au politiquement correct de l'UMPS.

 

André Gide disait "le monde sera sauvé, s'il peut l'être, par des insoumis".

 

Aujourd'hui, ces insoumis sont les militants et les élus du Front National, vers qui le peuple se tournera demain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conseil Régional de Picardie

Michel GUINIOT

Noyonnais depuis 35 ans, originaire de Chauny, 56 ans, marié, 1 enfant. Artisan et commerçant durant plus de 25 ans à Noyon, je suis Conseiller Municipal de Noyon depuis 1995 et Conseiller Régional de Picardie depuis 1993.
Fonctions et Mandats :
- Conseiller Régional de Picardie
- Président du groupe FN
- Conseiller Municipal de Noyon
- Conseiller communautaire du Pays Noyonnais
- Membre du Bureau Politique du FN
- Délégué National du FN
- Secrétaire Départemental de l'Oise

Rechercher

Contactez-moi

Contactguiniot.2008@orange.fr

11, Rue de Grèce
60400 NOYON
03 44 09 02 37