Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 09:46

Vendredi 7 septembre 2012, les Conseillers Régionaux de Picardie étaient en session. Cette réunion était consacrée à la santé en Picardie. Le directeur de l'Agence Régionale de Santé était présent afin de répondre aux interrogations des élus et de présenter le Schéma Régional d'Organisation des Soins (SROS).

 

Ci-dessous, vous trouverez mon intervention, au nom du groupe Front National.

 

Michel GUINIOT logo groupe petitAmiens, le 7 septembre 2012.

 

Session consacrée à la santé en Picardie


Intervention de Michel GUINIOT

au nom du groupe Front National

 


Monsieur le Directeur de l'ARS,

Monsieur le Président du Conseil Régional,


Je vous remercie d'avoir tenu votre promesse puisque c'est à ma demande et celle du groupe FN, que vous avez organisé cette session consacrée à la santé en Picardie.


Une fois n'est pas coutume, mais sans souscrire totalement aux exposés du président du Conseil Régional et du président du CESER, je suis globalement d'accord avec leur interventions.

Notamment avec les données chiffrées, le constat de la situation actuelle et les craintes pour l'avenir proche des Picards en matière de santé.


La photographie de la situation n'est malheureusement  pas en quadrichromie, même pas en noir et blanc, mais plutôt en sépia !


Je ne redirai donc pas tout ce que nous savons déjà tous, et que vous devez, j'en suis sûr, connaître bien mieux que nous.


Je me contenterai, au nom des élus du groupe Front National, de vous poser quelques questions.

Permettez-moi tout d'abord de vous poser très franchement la question qui brûle les lèvres d'un certain nombre d'entre nous :


Au delà des déclarations publiques, êtes-vous en poste pour prolonger le travail destructeur de votre prédécesseur, qui aurait pu se nommer Terminator, ou votre objectif est-il de nous aider à améliorer la situation des Picards au regard de leur droit à la santé ?


Par ailleurs, nous espérons bien sûr que les axes de votre action ne seront pas dictés par une vision comptable, par la course à la rentabilité, mais plutôt pour la dimension sociale et humaine qui doit, à notre sens, prévaloir sur le reste.


Ceci étant dit, nous aimerions être régulièrement informés des décisions et de l'action de l'ARS afin de pouvoir, sur les territoires où nous sommes élus du peuple, informer nos concitoyens et répondre à leurs questions et inquiétudes.



Vous avez légèrement évoqué le devenir des sites hospitaliers Picards dont certains d'entre eux sont tout de même en grand danger. Je pense bien sûr à celui de Noyon, qui après la fermeture de la maternité, va voir ses activités s'étioler.


Pouvez-vous aujourd'hui me préciser en toute clarté quel sera réellement l'avenir de cet établissement auquel les élus et les habitants du Noyonnais sont très attachés.


Le problème gravissime du vieillissement et du départ à la retraite des professionnels de santé en Picardie doit trouver des réponses urgentes et ceci à court terme puisque dans à peine 10 ans il sera trop tard. Et, nous préférons, à ce sujet, ne pas voir arriver pour les remplacer une multitudes de médecins, infirmiers et autres professionnels en provenance des 4 coins du monde sans avoir l'assurance de leur réelles capacités et la bonne validité et équivalence de leurs diplômes.

Les maisons de santé, qui sont une bonne chose aujourd'hui, se transformeront-elles en machine à fonctionnariser, à soviétiser la médecine libérale auxquels les français sont attachés ?


La lutte contre l'alcoolisme doit effectivement être une priorité mais il ne faut pas non plus oublier le phénomène de consommation de stupéfiants qui explose en Picardie, pendant d'ailleurs qu'un grand parti politique venant d'arriver au pouvoir évoque régulièrement son envie de libéraliser les drogues dites douces.


La santé alimentaire, l'hygiène, la propreté de l'habitat relèvent aussi des problèmes auxquels la Picardie se doit de répondre.


L'allongement de la durée de la vie avec ses conséquences  n'ont pas été évoqués et pourtant c'est un sujet crucial dans notre région tout comme la maladie d'Alzheimer dont les familles touchées ne trouvent guère d'accompagnement et d'aide.


L'arrivée grandissante de populations pauvres, venant d'Asie, d'Afrique, d'Extrême-Orient, etc... a un certain nombre de conséquences que personne bien sûr, sauf nous, ne veut évoquer.


Il le faudra pourtant bien, car dans quelques années nous ne pourrons plus ignorer ce phénomène. Il faudra aussi trouver et dire pourquoi les Picards devront se faire soigner hors de la région, il y a bien des raisons !


En conclusion, c'est un colossal travail que vous avez à mener et une grande responsabilité repose sur vos épaules dans cette région qui, en matière de désindustrialisation, de chômage et d'immigration, n'est pas gâtée.


Nous n'avons pas regretté le départ de vos deux prédécesseurs et espérons vraiment que ce sera le contraire pour vous et que vous contribuerez à rectifier l'effet néfaste de leurs actions.

Aidez-nous à améliorer l'offre de soins en Picardie et aidez les Picards à obtenir la santé à laquelle ils ont droit

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Conseil Régional de Picardie

Michel GUINIOT

Noyonnais depuis 35 ans, originaire de Chauny, 56 ans, marié, 1 enfant. Artisan et commerçant durant plus de 25 ans à Noyon, je suis Conseiller Municipal de Noyon depuis 1995 et Conseiller Régional de Picardie depuis 1993.
Fonctions et Mandats :
- Conseiller Régional de Picardie
- Président du groupe FN
- Conseiller Municipal de Noyon
- Conseiller communautaire du Pays Noyonnais
- Membre du Bureau Politique du FN
- Délégué National du FN
- Secrétaire Départemental de l'Oise

Rechercher

Contactez-moi

Contactguiniot.2008@orange.fr

11, Rue de Grèce
60400 NOYON
03 44 09 02 37