Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 16:55



Investissement

 

Le budget d’investissement augmente de plus de 100% par rapport à 2008 ceci pourrait apparaître comme une bonne nouvelle mais nous allons voir pourquoi cette bonne nouvelle se transformera, au fil du temps, en une très mauvaise nouvelle pour les Noyonnais

 

Pour financer une partie de vos investissements vous comptez récupérer 2.875.652 € de subventions, alors qu’elles sont loin d’être acquises à cause de la conjoncture et parce que cette ligne n’était que de 1.281.360 € pour 2008.

 

Alors que vous avez annoncé ne pas augmenter les taux d’imposition sur les ménages pour 2009, en tous cas, par le biais de la commune, vous allez compenser votre besoin d’argent, non pas par une diminution de certaines dépenses, dont on pourrait se passer, mais par l’emprunt, sur le dos des contribuables.

Vous prévoyez pour financer les investissements 4.358.246 € d’emprunts et de dettes assimilées.

Plus vous comptez dépenser, plus vous empruntez et plus les noyonnais devront payer car tôt ou tard vous devrez augmenter les impôts puisque les € ne tombent pas encore du ciel…

Alors vous me répondrez que vous allez vous battre auprès des autres collectivités pour obtenir le maximum de subventions, mais ces subventions, n’oubliez pas qu’elles sont, elles aussi, issues de la poche du contribuable…

  

Fonctionnement

 

Alors que vous nous annonciez dans votre DOB une politique drastique relative aux dépenses de fonctionnement on s’aperçoit que, comme avec la précédente majorité, vous avez annoncé le contraire de ce que vous allez faire réellement puisque que pour 2009 vous prévoyez un budget de fonctionnement de 17.787.400 € alors qu’en 2008 il n’était que de 16.797.370 € soit une augmentation de 6%. Les frais de fonctionnement ne diminueront donc pas du tout mais ils augmenteront.

 

Les charges de personnels augmentent comme à l’habitude et représentent aujourd’hui plus de 53% des dépenses de fonctionnement. A ce rythme, d’ici une dizaine d’années, si vous êtes toujours là, les charges de personnels représenteront la quasi-totalité du budget de fonctionnement.

 

Alors que la Communauté de communes absorbe une à une les compétences de la ville et ponctionne elle aussi le contribuable pour les financer, nous devrions voir diminuer certaines dépenses. Mais c’est tout le contraire. Moins la ville a de compétences et plus elle a de dépenses…

 

 La dette

 

La dette de la ville au 1er janvier 2009 augmente de 6 % en passant de 13.729.532 € en 2008 à 14.562.536 € en 2009 soit une augmentation d’un peu plus de 833.000 € que les noyonnais devront rembourser. Ce qui représente, aujourd’hui, 978 euros de dette par habitant. Mais à la fin de cet exercice, avec les 4.358.246 € que vous comptez de nouveau emprunter, cette dette va passer à plus de 1.200 euros par habitant, soit presque 3 mois de RMI par habitant.

 
Conclusion

 

En résumé le budget 2009 augmente de plus de 30% en passant de 21.503.980 € en 2008 à 27.444.433 € en 2009.

 

La façon dont vous allez financer cette augmentation ne va certainement pas faire beaucoup de bien aux Noyonnais d’aujourd’hui, déjà largement touchés par la crise et les méfaits de la politique ultra-libérale, mondialiste et anti-sociale menée par l’Europe et le gouvernement soutenue par le député UMP, pas plus qu’aux noyonnais de demain qui devront payer durant des années vos emprunts.

 

Par ailleurs, vous avez eu une excellente idée. Vous allez augmenter de 7% la taxe professionnelle. Le commerce et l’artisanat à Noyon vont tellement bien qu’un petit coup de pouce pour les achever c’est une bonne idée.

De plus, c’est vrai, les entreprises se pressent tellement pour s’installer dans le noyonnais, alors pourquoi ne pas augmenter les taux d’imposition qui les visent. Là aussi, votre logique est illogique. Je vais vous le prouver.

Par exemple, lorsque vous vous exprimez le 24 mars dans la presse en parlant de la revitalisation de Noyon, vous affirmez que des « arguments fiscaux permettraient d’aller plus vite ».

 

Et vous faites exactement le contraire de ce que vous demandez à l’Etat pour attirer les entreprises en les matraquant fiscalement. Vous annoncez, régulièrement vouloir aider le petit commerce et vous le pressurez un peu plus.

 

Comprenne qui pourra !

 

Vous allez emprunter au lieu de mettre en place un régime sévèrement amaigrissant de certaines dépenses non prioritaires et parfois inutiles.

 

Vous n’augmentez pas les impôts sur les ménages mais vous déplacez simplement le problème dans le temps puisque l’argent que vous n’avez pas, vous l’obtiendrez par le biais de l’emprunt que le noyonnais finira, évidemment, par payer de sa poche…

 

En conclusion, votre budget, me fait penser étrangement à la politique menée par le chef de l’Etat : des effets d’annonce, des effets d’annonce,… Rien que des effets d’annonce pour calmer le citoyen !

 

Comme Sarkozy alors que les caisses vides ne suffisent pas à vos dépenses vous allez accumuler les dettes pour tenter de plaire à votre électorat !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel GUINIOT - dans Noyon

Michel GUINIOT

Noyonnais depuis 35 ans, originaire de Chauny, 56 ans, marié, 1 enfant. Artisan et commerçant durant plus de 25 ans à Noyon, je suis Conseiller Municipal de Noyon depuis 1995 et Conseiller Régional de Picardie depuis 1993.
Fonctions et Mandats :
- Conseiller Régional de Picardie
- Président du groupe FN
- Conseiller Municipal de Noyon
- Conseiller communautaire du Pays Noyonnais
- Membre du Bureau Politique du FN
- Délégué National du FN
- Secrétaire Départemental de l'Oise

Rechercher

Contactez-moi

Contactguiniot.2008@orange.fr

11, Rue de Grèce
60400 NOYON
03 44 09 02 37