Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 19:37

 

Ce blog n'est plus mis à jour depuis le premier novembre 2014.

 

Pour continuer de suivre l'actualité de Michel GUINIOT, cliquez sur l'image ci-dessous :

Published by Michel GUINIOT
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 11:52

Communiqué de presse

de Michel GUINIOT

Membre du Bureau Politique

Délégué National aux collectivités territoriales


Michel-GUINIOT-copie-1Dès son arrivée à Matignon, M. Valls a fait de cette délirante et inutile réforme son cheval de bataille politique et électoral.

 

Le 8 avril dernier, le Premier ministre annonçait à l’Assemblée Nationale qu’il voulait réformer le millefeuille territorial Français.

 

Ce projet pouvait se révéler intéressant, novateur et utile pour un meilleur fonctionnement des collectivités locales et surtout pour réaliser de substantielles économies dans une période où l’argent public se fait rare.

 

En seulement 7 mois, le gouvernement Valls, l’Assemblée Nationale PS et le Sénat PS ont réussi à transformer ce projet en un véritable échec démocratique en rendant la réforme totalement illisible, sans logique géographique et économique, qui suscite, aujourd’hui, le rejet d’une majorité d’élus locaux de tous bords politiques, mais aussi des citoyens qui ont compris que cette réforme relève essentiellement d’une magouille politicienne destinée à protéger les postes de ceux qui les détiennent aujourd’hui.

 

Si cette réforme avait été travaillée dans la concertation plutôt que bâclée et unilatéralement imposée dans la précipitation, nous n’aurions pas vu sortir quatre cartes différentes en quatre mois !

 

Pire encore, à 5 mois des élections départementales et à 1 an des régionales, personne ne peut dire quelles seront les compétences respectives de ces collectivités !

 

L’adage qui dit que « gouverner c’est prévoir » ne pourra jamais s’appliquer aux fantaisistes socialistes qui gouvernent la France.

 

Il est urgent que l’on redonne la parole au peuple Français, afin que le Front National et Marine LE PEN puissent mettre la France sur les rails d’un changement et d’une modernisation intelligente pour notre Pays.

Published by Michel GUINIOT - dans FN
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 17:01

Communiqué de presse

de Michel GUINIOT

Membre du Bureau Politique

Délégué National aux collectivités territoriales


Michel-GUINIOT-copie-1Malgré les 2.627 recours déposés contre les nouveaux périmètres des cantons, le Conseil d’Etat n’avait, jusqu’à maintenant, annulé aucun recoupage de cantons malgré des écarts importants de population entre des cantons voisins et des communes scindées.

 

A la mi-octobre, 508 dossiers restaient à traiter, les juges administratifs espèrent finir l’examen de ceux-ci avant « la fin de l’année 2014 » pour une élection qui devrait avoir lieu trois mois plus tard !

 

Mieux encore, les nouveaux découpages du Gard et de la Corse du Sud seraient en passe d’être retoqués par le Conseil d’Etat pour raison de non respect des équilibres démographiques, remettant en cause le principe d’égalité devant le suffrage.

 

Cette réforme territoriale départementale bâclée et faite au pas de charge, tout comme la réforme régionale, apparaît de plus en plus délicate à mettre en œuvre pour un hypothétique scrutin annoncé en mars 2015.

 

La crainte pour le PS de perdre de 24 à 41 Conseils Généraux, selon l’estimation de l’Association des Départements de France, a fait de Manuel Valls un véritable apprenti sorcier en matière de réforme territoriale et électorale !

 

Quel que soit le tripatouillage partisan et le calendrier qui sortirait de ces projets électoralistes, le PS peut être convaincu que les électeurs vont lui imposer une raclée électorale supplémentaire, qui ouvrira un peu plus la route du pouvoir au Front National et à Marine Le Pen.

Published by Michel GUINIOT - dans FN
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 09:08

Communiqué de presse de

Michel GUINIOT

Président du groupe FN

au Conseil régional de Picardie

Conseiller municipal et communautaire de Noyon
et

 André FOUCHARD

Connseiller régional de Picardie

Conseiller municipal de Mouy

Comme chaque année, le congrès annuel des maires de l’Oise, organisé par l’Union des Maires de l’Oise, s’est déroulé dans les salles Pommery à Clermont, samedi 18 octobre.

 

Ce congrès, auquel ont assisté les maires nouvellement élus ou réélus au mois de mars dernier, a permis d’aborder l’obligation pour les communes de se doter de logements sociaux.

Les baisses des dotations de l’Etat pour les communes ont aussi été abordées par les maires qui n’auront pas beaucoup d’options face à cette situation, excepté d’augmenter les impôts ou de diminuer les investissements ou aggraver l’endettement.

 

Beaucoup d’élus ruraux ont d’ailleurs fait part de leurs inquiétudes à la délégation du Front National, composée notamment d’André FOUCHARD et Michel GUINIOT, Conseillers régionaux. Ces maires ruraux sont en désaccord avec la politique de restriction imposée par le gouvernement et ont conscience que celle-ci n’est que la continuité de celle précédente insufflée par N. Sarkozy.

 

La colère de ces élus, en contact direct avec les citoyens, confirme ce que dénonce le Front National sur tous les sujets et notamment concernant l’inutile réforme territoriale.

20141018-congres-des-maires.jpg

Published by Michel GUINIOT - dans Oise
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 13:56

Communiqué de presse

de Michel GUINIOT

Président du groupe FN

au Conseil régional de Picardie


Michel-GUINIOT-copie-1Le rapport de la Cour des Comptes consacré aux finances des collectivités locales publiques paru le 14 octobre 2014, confirme ce que le Front National et ses élus dénoncent dans les assemblées locales où ils sont présents.

 

La dérive des dépenses locales, encore une fois vérifiée en 2013, se répètera très certainement en 2014, malgré la réduction des dotations de l'Etat.

 

Ces dépenses publiques locales représentent 21% de la dépense publique et 9,5% de la dette.

 

Comme en 2012, on constate l'absence totale de maîtrise des frais de fonctionnement qui augmentent plus vite que les recettes en 2013.

 

La masse salariale a encore progressé en 2013 de +3,1%, après avoir déjà augmenté en 2012 de +3,5%, conséquence de la hausse des effectifs, des régimes indemnitaires, des rémunérations indiciaires et des décisions de l'Etat.

 

Cette inquiétante dérive financière des collectivités locales additionnée à la baisse des dotations d'Etat de 11 milliards d'euros programmée entre 2015 et 2017, et à l'incapacité des collectivités à réduire leurs dépenses se traduira immanquablement par une augmentation des impôts locaux et la recherche de nouvelles ressources payées par le contribuable.

 

Le Front National réclame un strict encadrement des dépenses publiques locales, l'arrêt des financements croisés et la réorientation des actions et des dépenses des collectivités dans les seuls domaines de compétences qui leurs sont attribuées, la maîtrise des frais de fonctionnement, l'arrêt des innombrables embauches de personnels et la réduction des frais de communication.

Published by Michel GUINIOT - dans FN
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 13:21

Communiqué de presse

de Michel GUINIOT

Président du groupe FN

au Conseil régional de Picardie


Michel-GUINIOT-copie-1On apprend aujourd’hui par la presse que les membres du bureau du Conseil Économique, Social et Environnemental Régional de Picardie se sont réunis hier pour la première fois avec leurs homologues du Nord-Pas-de-Calais.

 

Cette réunion des CESER des deux régions, victimes d’un mariage forcé par le gouvernement socialiste de M. Valls et F. Hollande, avait pour objectif : « d’analyser les atouts des deux régions et les synergies possibles plutôt que ce qui nous divise» a déclaré le Président du CESER du Nord-Pas-de-Calais, Laurent Degroote.

En résumé, il est donc préférable de voir ce qui pourrait fonctionner plutôt que d’aborder les réels problèmes, assez nombreux, qu’apportera cette fusion obligée de deux régions, à commencer ne serait-ce que par sa mise en place…

 

Ce type de réunion devrait être organisé par les Conseils régionaux eux-mêmes puisqu’ils sont les premiers concernés par cette réforme inutile et non pas par les CESER, qui n’ont aucune légitimité populaire et citoyenne, puisque leurs membres sont nommés et non élus mais tout de même rétribués par les contribuables.

 

Pour finir, les CESER de Picardie et du Nord-Pas-de-Calais indiquent qu’ils n’ont pas encore pris position sur ce projet de fusion. Cependant, cette rencontre et celles à venir transforment leur position sur la fusion en un secret de polichinelle.

 

Les élus du Front National demandent que ces initiatives ne puissent plus être prises sans le consentement des Conseillers régionaux qui sont les seuls représentants du peuple puisqu’eux sont élus au suffrage universel direct et avant même que cette fusion ne soit légalement et définitivement actée.

Published by Michel GUINIOT - dans Conseil Régional de Picardie
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 13:32

Communiqué de presse

de Michel GUINIOT

Président du groupe FN

au Conseil régional de Picardie


Michel-GUINIOT-copie-1Suite à la motion déposée par les élus du groupe Front National au Conseil régional de Picardie pour la défense des usagers du train, et notamment de ceux de la ligne Paris-Beauvais, le Président du Conseil régional, Claude Gewerc, a annoncé, vendredi 26 septembre, qu’il ne paierait pas la SNCF à partir de la fin septembre si les choses ne rentraient pas dans l’ordre avant.

 

Cette annonce du Président du Conseil régional résulte de l’intervention des élus du Front National qui n’ont cessé des prendre la défense des usagers victimes d’un conflit opposant la SNCF à son personnel depuis le 6 juillet dernier.

 

De plus, les usagers seront bien indemnisés par la SNCF et par la Région, comme les élus du Front National l’ont aussi réclamé.

Published by Michel GUINIOT - dans Conseil Régional de Picardie
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 13:43

Communiqué de presse de

MG-1    troszczynski
Michel GUINIOT

Membre du Bureau Politique

Secrétaire départemental

et Mylène TROSZCZYNSKI

Députée au Parlement européen

Conseillère régionale de Picardie


En pleine lutte de pouvoir interne pour la présidence de la super région Nord-Pas-de-Calais / Picardie, les potentiels candidats socialistes utilisent le projet de Canal Seine Nord comme principal argument électoral, faisant ainsi espérer la création de milliers d’emplois dans cette région sinistrée par 30 années de crise et de désindustrialisation.

 

Le premier à sortir du bois n’est autre que le sortant du gouvernement et maire de Boulogne sur Mer, Frédéric Cuvillier, qui ne dissimule plus ses envies politiques à l’échelle régionale.

Ce dernier, lorsqu’il était ministre des transports, ne fut pas un ardent défenseur de ce projet pharaonique, l’est devenu depuis qu’il n’a plus de responsabilités nationales.

 

Aujourd’hui les choses sont claires, la vocation de cet hypothétique canal n’est plus qu’électorale, comme le fameux troisième aéroport parisien en son temps.

 

Comme on pouvait s’en douter, le Canal déjà utilisé en 2010, lors des précédentes élections régionales, par les ténors du PS mais aussi de l’UMP comme principal argument politique de campagne, le sera encore plus pour 2015 ou 2016. Ceci afin de minimiser la déroute électorale annoncée et surtout pour tenter de dissimuler les échecs du PS notamment en matière de développement économique tant en Picardie que pour le reste du territoire.

 

Le Front National et ses élus dans les collectivités locales, notamment en Picardie, dénoncent depuis le début cette opération de communication politique à but électoraliste sur un projet irréalisable.

 

Une nouvelle fois, l’intérêt politique et personnel de l’UMPS passe avant l’intérêt du peuple français.

Published by Michel GUINIOT - dans Actu régionale
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 14:41

Communiqué de presse de

Michel GUINIOT

Membre du Bureau Politique

Secrétaire départemental

et Mylène TROSZCZYNSKI

Députée au Parlement européen

Conseillère régionale de Picardie


Alors que la SNCF a lancé, depuis le 6 juillet, une expérimentation sur la ligne Paris-Beauvais visant à supprimer la présence des contrôleurs dans les trains, le conflit opposant la SNCF aux conducteurs, qui usent de leur droit de retrait, n’en finit pas !

 

Bien évidemment, les usagers en sont encore les principales victimes et les élus du Front National au Conseil régional de Picardie, par la voix de Franck Briffaut, avaient, bien avant la mise en place de cette expérimentation, dénoncé les problèmes actuels !

 

Malgré son opposition à la mise en place de cette expérience, l’exécutif socialiste du Conseil régional de Picardie a lui aussi sa part de responsabilité puisqu’il a cédé aux désirs de la SNCF.

 

La seule raison est d’améliorer la rentabilité de cette entreprise en diminuant les coûts salariaux, ceci au détriment du service rendu et des usagers.

 

En attendant, le calvaire des usagers du train ne risque pas de s’arranger !

 

La SNCF ne peut prétendre conserver le monopole de son activité sans assurer la mission de service public qu’elle est censée effectuer.

 

Le Front National réclame le retour des contrôleurs dans les trains de la Ligne Paris-Beauvais, ligne qui était encore récemment connue pour être l'une des plus dangereuses de France.

 

Le Front National réclame au Président du Conseil Régional de Picardie, qu’il use de tous les moyens dont il dispose pour que cette situation cesse au plus vite.

 

Les élus du Front National au Conseil régional de Picardie déposeront lors de la prochaine session une motion de défense des usagers du transport ferroviaire en Picardie.

Published by Michel GUINIOT - dans Actu régionale
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 17:13

Communiqué de presse

du Front National de l'Oise


  • Élections sénatoriales : 20140905-conf-de-presse-loiseau.jpg

Michel GUINIOT, Membre du Bureau Politique et directeur de la campagne des élections sénatoriales, était en déplacement vendredi 5 septembre dernier, à Chartres pour présenter à la presse, en présence de Philippe LOISEAU, Député Européen et Secrétaire départemental de l’Eure-et-Loir, la liste du Front National aux élections sénatoriales, conduite par Alain MARTIN.

 

Il s’est rendu aussi à Auxerre pour présenter la liste conduite par Claude DASSIE pour le département de l’Yonne, en présence d’Edouard FERRAND, Secrétaire départemental et Député Européen.


20140905-conf-de-presse-ferrand

 

  • Fête de la chasse et de la nature :

20140906-fete-de-la-chasse.jpgMichel GUINIOT accompagné d’André FOUCHARD, Conseiller régional, Mylène TROSZCZYNSKI, Députée au Parlement Européen et Conseillère régionale, Nathalie HUIART, Conseillère municipale de Cayeux-sur-Mer et tête de liste aux élections sénatoriales de la Somme, et Jean-Marc BRANCHE, Conseiller municipal de Compiègne, se sont rendus, samedi 6 septembre, à la 6ème édition de la fête de la chasse et de la nature organisée par la fédération départementale des chasseurs de l’Oise dans le parc du palais Impérial de Compiègne.

Cette manifestation populaire accueille environ 200 exposants et attire environ 30.000 visiteurs, amoureux de la ruralité et des traditions.

Le Président de la fédération a accueilli la délégation des élus du Front National Ils ont pu échanger sur les attentes et demandes des chasseurs Picards.

 

  • Foire aux fromages de La Capelle :

Michel GUINIOT, Président du groupe FN au Conseil régional de Picardie et Franck BRIFFAUT, Maire de Villers-Cotterêts et tête de liste aux élections sénatoriales de l’Aisne, se sont rendu, dimanche 7 septembre, à l’inauguration de la 47ème édition de la foire aux Fromages de La Capelle, manifestation d’importance.


20140907-foire-aux-fromages.jpg

Published by Michel GUINIOT

Michel GUINIOT

Noyonnais depuis 35 ans, originaire de Chauny, 56 ans, marié, 1 enfant. Artisan et commerçant durant plus de 25 ans à Noyon, je suis Conseiller Municipal de Noyon depuis 1995 et Conseiller Régional de Picardie depuis 1993.
Fonctions et Mandats :
- Conseiller Régional de Picardie
- Président du groupe FN
- Conseiller Municipal de Noyon
- Conseiller communautaire du Pays Noyonnais
- Membre du Bureau Politique du FN
- Délégué National du FN
- Secrétaire Départemental de l'Oise

Rechercher

Contactez-moi

Contactguiniot.2008@orange.fr

11, Rue de Grèce
60400 NOYON
03 44 09 02 37